Vendredi, 25 Avril 2014, contenu 35

< suite>>
L’intervalle avant la septième trompette : Un autre ange puissant
Chapitre 10 : 1-11


Voici la « seconde parenthèse » du livre de l’Apocalypse (rappelez-vous, on parlait de la « première parenthèse » dans notre enseignement ). Les événements décrits dans ce chapitre 10 ont été  intercalés entre le déroulement des six premières trompettes et celui de la septième. Il constitue « une sorte d’interruption » dans la description des événements en cours, afin d’introduire un autre plus important devant se produire auparavant. En effet, avant que la sonnerie de la septième trompette n’ait lieu, un grand mystère de Dieu doit être dévoilé.

Versets :1-4
« Je vis un autre ange puissant qui descendait du ciel, enveloppé d’une nuée; au-dessus da sa tête était l’arc-en ciel, et son visage était comme le soleil et ses pieds comme des colonnes de fer ».
Voici un ange pas comme les autres, une description souveraine qui émane à la fois de la puissance et de la gloire ! Quel personnage royal représente cet ange ? Souvenez-vous, cette scène a été déjà décrite dans les chapitres 1 :12-16 et 4 : 2,3. Cet ange n’est autre que Jésus Christ, notre Seigneur et Roi.

« L‘arc-en-ciel »
rappelle le signe d’alliance entre Dieu et la terre. Genèse 9 :13. Il est placé au-dessus de Sa tête car Il est aussi maître de ce signe.

« Son visage est comme le soleil ».
Comme le soleil, cet astre source d’énergie et de feu qui domine la terre par sa puissance lumineuse, de la même façon cet Ange exprime dans Son visage son caractère dominant, son autorité suprême.

« Ses pieds sont comme des colonnes de feu. Le pied droit est posé sur la mer et le pied gauche sur la terre ».
« La colonne de feu » nous rappelle la présence de Dieu parmi les enfants d’Israël pour les éclairer la nuit lors de leur sortie nocturne de la terre d’Egypte. Les pieds servant de guide dans notre direction, « ces Pieds ressemblant à des colonnes de feu » ne représentent-Ils pas des guides éclaireurs pour la terre ? En d’autres termes, cet Ange est envoyé sur la terre pour nous guider et nous éclairer. En se tenant debout sur la mer et sur la terre, l’Ange, Qui est Jésus Christ, n’a-t-Il pas aussi apposé Sa signature sur la mer et sur la terre ? N’est-ce pas la marque de plein pouvoir et sur l’océan et sur le globe terrestre ? Mais ce pouvoir n’est pas seulement délimité sur la mer et sur la terre, il s’étend jusqu’aux cieux. Le prophète Esaïe a été inspiré pour le confirmer selon Esaïe 66 :1.

Constatation 
Si ce puissant Ange, Qui est Jésus Christ, avait posé Son Pied gauche sur la terre, n’est-il pas curieux de constater que l’Ile de Madagascar a pris la forme d’un pied gauche ? L’île de Madagascar aurait-elle été « cette empreinte puissante » du pied gauche de Jésus Christ ? Si la mission de cet Ange était de servir de guide éclaireur dans le monde, l’on aurait pu constater qu’en laissant Son empreinte gauche sur la terre, et en supposant que ce monceau de terre fût l’île de Madagascar, il serait encore bien curieux de constater qu’à l’heure actuelle cette île est devenue un carrefour de mouvements religieux  centrés autour du christianisme et qui crée un certain remue-ménage au sein de la société.

« Sa voix forte est semblable à celle d’un lion qui rugit ».
Non seulement, cet Ange est un puissant guide éclaireur, mais aussi, Il est un puissant Porte-Parole. Tout comme un lion qui pousse de terribles rugissements faisant écho à distance, ce « Lion de Juda » est aussi capable de faire transmettre Son message à distance. De nos jours, tous les outils médiatiques sont disponibles pour assurer une forte diffusion de Son message (presse, radio, télévision, Internet).

« Les sept tonnerres »
réfèrent à un jugement rendu par  Dieu . L’exemple selon Jean 12 :27-31 illustre ce cas.

Notre prochain enseignement   mettra l’accent sur l’approche du Temps de la Fin  : qu’entre la 6ème et la 7éme trompette, « il n’y aura plus de délai ».



< suite>>