Jeudi, 31 Juillet 2014, contenu 64

< suite>>
LA COLERE DE DIEU : les 7 anges et les 7 fléaux. Fin
Chapitre 16

Le déversement des coupes et leurs effets sur la terre

Avant de les considérer l’une après l’autre, remarquons le parallélisme entre les coupes et les 7 trompettes des chapitres 8 et 9. Les 4 premières trompettes et les 4 premières coupes provoquent des fléaux successivement sur la terre, la mer, les fleuves et les fontaines d’eau, le soleil causant ainsi la dégradation de l’environnement. Si au chapitre 8 , cette dégradation  atteint le tiers de l’écosystème ( le tiers de la terre brûlé, le tiers des arbres brûlés, le tiers des mers pollué ), ici , la situation s’est aggravée rapidement parce que le 2/3 a été détruit.

La première coupe : ( V.2)
Lorsque la 1ère coupe est vidée sur la terre, ce fléau  frappera tout adorateur de la bête et son image. Il s’agit d’une maladie corporelle,  un ulcère malin et douloureux. Citons entre autres : le sida

La deuxième coupe : (V.3) :
Le fléau  atteint la mer entière. La grande montagne embrasée par le feu et jetée dans la mer a entraîné la mort  du monde marin et provoqué également l’écoulement des bateaux. Déchets organiques et chimiques, ainsi qu’épaves maritimes ont ainsi enlevé la vie de la mer, provoquant sa mort : « la mer devint du sang : comme celui d’un mort »

La troisième coupe : (V. 4-7)
Ce jugement atteint les fleuves et les fontaines d’eau. Il est porté sur ceux qui ont persécuté les saints et les prophètes. Un ange, puis en provenance de l’autel,  ceux qui ont été mis à mort lors de la persécution (6 : 9-11), évoquaient avec justice la Justice du Jugement de Dieu.

La quatrième coupe (V. 8,9) :
Ce fléau a été déversé sur le soleil pour le rendre encore brûlant, provoquant ainsi la dégradation de la couche d’ozone et le réchauffement de la planète. Cet état de chose ne se produit-il pas déjà de nos jours? Les habitants de la terre en souffrent mais au lieu de se tourner vers Dieu pour Le Craindre et  Le glorifier selon 14 :7, ils blasphèment Son Nom.

La cinquième coupe : ( V.10,11)
Cette colère de l’Eternel est réservée au  trône de la bête, rendant son royaume (le monde ou la méchante et prostituée Babylone),  plus ténébreux que jamais. Un état d’aveuglement spirituel règne parmi son peuple, devenu agressif à cause de la peine des ténèbres et qui, au lieu de se repentir, blasphème le Nom de Dieu.

La sixième coupe (V.12)
Elle prépare «  le combat du grand jour » du Dieu tout puissant .Si la 6ème trompette  a annoncé des conflits militaires , des guerres selon la vision de Jean dans ( 9 : 13-19), il est question ici d’un combat « spirituel » et du rassemblement des esprits de démons dans un lieu appelé « Harmagédon ». Ceci vient du mot (Ar-magedo) ou vallée de Méguiddo.

- a/ Le trilogie du mal : ( V. 13-16)
Les chapitres 9 : 19 et 16 : 13-14 présentent les 3 esprits de démons sortant des bouches de chevaux pour montrer  que le dragon – la bête – et les faux prophètes sont prêts à combattre aux 3 esprits de Dieu : Dieu Créateur – Jésus Christ –et le Saint Esprit. Rappelons que c’est le dragon qui donne pouvoir à la bête (13 :4) tandis que c’est Dieu qui donne pouvoir à Jésus. Mat 28 : 17,18.

-b/  En quoi consiste le combat entre ces esprits ?
( Dieu- Jésus Christ – Saint Esprit) contre ( Dragon –Bête – Faux prophètes ).
L’affrontement a lieu lorsque le fleuve de l’Euphrate symbolisant la richesse mondiale (le pétrole ) tarit. Les 3 esprits de démons agissent de concert pour aller ensemble séduire tous les rois de la terre (les présidents) en vue d’une gigantesque confrontation.
L’origine du conflit est le jour : « (…) afin de les rassembler pour le combat du grand jour de Dieu tout puissant » (16 :14). Il s’agit du jour de repos de l’Eternel selon Exode 20 :10 et le jour de la mort de Jésus selon Mat 12 :40. Les 3 jours et 3 nuits ont causé de controverse actuellement .
Le prophète Siméon l’a déjà prédit que «  cet enfant (Jésus) est destiné à amener la chute et le relèvement de plusieurs Israël, et à devenir un signe qui provoque la contradiction ». Luc 2 :33. Autrement dit ce signe de la mort de Jésus devient un signe de rejet.

Gardons-nous des fausses doctrines pour fixer les yeux à l’essentiel et sachons discerner la véritable origines des paroles qui s’offrent à nous. Puisqu’on ne trouve que 2 signes pour connaître le VRAI Dieu dans le livre de l’apocalypse 14 :12 :
1-       les commandements incluant le sabbat
2-       la foi de Jésus fondée en sa mort selon les Ecritures


Le sabbat, confirmé dans Ezéchiel 20 :11 ,12 est le signe d’alliance entre Dieu et son peuple et également le signe pour les étrangers Isaïe 56 :6.
Le combat consiste à la modification du jour d’adoration, le sabbat en  dimanche. Il s’agit d’un conflit religieux entre les fidèles de l’Agneau, maître du sabbat  selon Luc 6 :5 et les fidèles de la bête observant le dimanche comme jour de repos.
Ne nous laissons pas séduire par des manifestations spectaculaires que les démons eux mêmes peuvent produire « (…) Car il s’élèvera des faux prophètes et des faux Christ, ils feront des grands prodiges et des miracles au point de séduire. (…) ». Mat 24 : 24,25.
Le Christ nous a donné un critère infaillible pour discerner tous les esprits : « (…) Reconnaissez à ceci. L’Esprit de Dieu : tout esprit qui se déclare publiquement que Jésus Christ venu en chair est de Dieu ». I Jean 4 : 1-3.

En effet, quiconque croit que Jésus Christ est venu en chair devrait croire aussi en Sa mort selon les Ecritures. ( Veuillez se référer au chapitre 10)
Voici donc le mot d’ordre, la Parole de Dieu, pour nous préparer à Son Jour de Jugement

«  Sortez du milieu d’elle ( la ville de Babylone) mon peuple, afin que vous ne participez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux ». chapitre 18 :4-5

La dernière coupe, comportant le jugement  de la Babylone, fera l’objet du prochain enseignement.



< suite>>